Les bonnes résolutions professionnelles pour 2011, le conseil de monster que je ne pouvais pas garder pour moi seul !


Les bonnes résolutions professionnelles pour 2011

 

Monster propose en ce début d’année un dossier complet pour tous ceux et toutes celles qui souhaitent faire de 2011 un tournant dans leur carrière !
Au programme : toute une panoplie d’astuces et d’outils pour vous aider à mettre en œuvre vos bonnes résolutions professionnelles 2011.

PREMIERE ETAPE : Je fais le bilan
DEUXIEME ETAPE : J’optimise mes outils de recherche
TROISIEME ETAPE : J’améliore ma visibilité sur le Net
QUATRIEME ETAPE : Je gère ma e–réputation
CINQUIEME ETAPE : A venir
 

PREMIERE ETAPE : Je fais le bilan

Une récente étude réalisée sur le site Monster.fr montre que plus de 2 salariés sur 3 souhaitent changer de job en 2011 (72%), alors qu’ils sont seulement 4% à espérer une promotion et 17% à vouloir décrocher une prime ou une augmentation de salaire*… La reprise du marché de l’emploi est encourageante, alors c’est peut-être le moment de se poser les bonnes questions ! Voici ce que Monster recommande pour se préparer au mieux à changer de job en 2011 :

Je fais le bilan de mes compétences. Le bilan de compétences est la première étape pour construire un projet professionnel cohérent et réaliste. Il peut être financé par différents organismes ou par l’entreprise. De nombreuses structures proposent une prestation de bilan de compétence. Pour vous aider à faire la démarche, Monster a réalisé un guide du bilan de compétences.
Vous avez peut-être aussi besoin de tester votre niveau d’anglais ? YES – Your English Solution et Monster ont mis en place
iTest Quick Look®, un service exclusif et gratuit, accessible à tous pour tester, en moins de 30 minutes, son niveau d’anglais.

J’analyse mon niveau de salaire. Qui ne s’est jamais posé la question : « Suis-je rémunéré à ma juste valeur ? ». On négocie un salaire à l’embauche, on obtient (difficilement ou pas) une augmentation, mais au vu du travail fourni et des compétences acquises, savons-nous réellement si nous sommes rémunérés équitablement ? Vous retrouverez des conseils sur la négociation de salaire à l’embauche sur le blog pour l’emploi. Monster met aussi à disposition un outil très utile qui permet de comparer son salaire à ceux du marché, sur plus de 300 fonctions : le baromètre des salaires.

Comment se porte mon secteur d’activité ? Pour connaître l’état de mon secteur d’activité et les possibilités d’embauche, je consulte les sites des associations professionnelles et cercles évoluant sur mon secteur d’activité et sur ma fonction. Dans la mesure du possible, j’essaie de participer à des réunions ou des forums sur les thèmes qui m’intéressent. Monster propose de nombreuses analyses par secteur ou profession qui peuvent être très utiles pour cibler son futur employeur !

Je veux du changement ! Bouger de région, changer carrément d’orientation, ou monter sa propre entreprise : tout est possible, si l’on s’en donne les moyens ! Si vous avez envie de changer d’air, vous pouvez étudier les opportunités par régions, et vous rendre sur des salons dédiés à l’emploi en région.

Et la mobilité interne dans tout ça ? Vous n’avez pas forcément besoin de quitter votre employeur pour donner un second souffle à votre carrière ! Vous pouvez changer de métier, de région, voire de pays, en restant dans la même entreprise ! A vérifier au préalable avant de partir vers de nouvelles aventures.
 

DEUXIEME ETAPE : J’optimise mes outils de recherche

CV, lettre de motivation, agents de recherche, applications pour Smartphone…, autant d’outils utiles pour sa recherche d’emploi. Mais encore faut-il savoir bien les utiliser ! Voici les conseils de Monster pour une meilleure utilisation des outils de candidature. 

Comment optimiser son CV ? Principaux outils de la recherche d’emploi, le CV et la lettre de motivation représentent le 1er sésame d’une recherche réussie. Lors de la 1ère sélection, les recruteurs passent rarement plus de 30 secondes sur chaque candidature. Il est donc important de soigner son CV : être clair et concis dans la forme comme dans le fond et éviter toute faute d’orthographe, généralement éliminatoire, afin de se donner toutes les chances d’attirer l’attention du recruteur. Vous êtes “multi-profils” ? Soyez prévoyant : créez un CV pour chaque “facette” de votre profil et un CV généraliste, pour pouvoir répondre rapidement à toute opportunité qui se présente !

Comment convaincre un recruteur ? La lettre de motivation est l’outil indispensable pour présenter à la fois vos intentions, votre bagage éducatif et professionnel et votre disponibilité à un éventuel emploi – tout cela de la façon la plus succincte et la plus attrayante qui soit. La rubrique conseil sur le site Monster vous permettra de trouver des exemples de lettres et de CV, mais aussi des conseils pour leur rédaction. Astuce Monster : il est important d’actualiser régulièrement son CV afin que les recruteurs sachent que vous êtes toujours en recherche active.

Bien préparer l’approche directe. La candidature spontanée n’est pas une lettre standard envoyée à 200 exemplaires mais bien une lettre personnalisée adressée à une personne clairement identifiée. Votre approche doit être résolument positive et le lecteur doit vous percevoir comme un « apporteur d’expertise » et non pas comme un « demandeur d’emploi ».

Utiliser les agents de recherche. Pour mieux cibler sa recherche, il est conseillé de trouver une offre qui vous intéresse et d’utiliser les mots-clés qu’elle contient pour voir d’avantage d’offres similaires. Dans le cas où une recherche par mots-clés donne trop de résultats, il est possible de limiter le nombre d’offres en utilisant le mode de recherche par critères (fonctions, secteurs d’activité, etc.). Monster a mis en place récemment un tout nouveau moteur de recherche, baptisé 6sense™ qui permet, grâce à une recherche de type sémantique, d’obtenir des résultats extrêmement ciblés. Une fois les agents de recherche configurés, sauvegardez-les en créant des alertes email, afin de recevoir régulièrement les nouvelles offres directement dans votre boîte email et gagner ainsi en réactivité.

Gardez une longueur d’avance dans vos recherches grâce à votre iPhone. Grâce à l’application iPhone de votre jobboard, vous pouvez postuler à tout moment et de n’importe où. L’application iPhone de Monster est l’outil idéal pour poursuivre ses recherches d’emploi sans utiliser son ordinateur, et pour être le premier à postuler quoiqu’il arrive.
 

TROISIEME ETAPE : J’améliore ma visibilité sur le Net

Multiplication des jobboards, réseaux sociaux, cabinets de recrutement ou sites d’entreprises… Par où commencer ? Si multiplier sa présence sur le net peut paraître efficace et indispensable de nos jours, cela peut vite prendre un temps fou ! Voici quelques trucs et astuces pour optimiser ses recherches et améliorer sa visibilité sur le net auprès des employeurs.

Je sélectionne mon jobboard. Tous les sites d’emploi en ligne n’ont pas la même vocation. Il y a les multi-spécialistes (comme Monster) et les sites spécialisés (par secteur, catégorie…). Gérer ses candidatures et ses recherches peut être très vite chronophage. Afin de ne pas disperser ses efforts et rester efficace, il est conseillé de bien sélectionner les sites d’emploi sur lesquels être présent. Mieux vaut se limiter à un ou deux jobboards généralistes identifiés et quelques sites spécialisés dans son secteur d’activité ou son métier.

J’identifie l’entreprise de mes rêves. Que votre recherche d’emploi s’oriente par secteur d’activité ou par type de poste, il est important de cibler les entreprises dans lesquelles vous souhaiteriez travailler. Si vous préférez intégrer un grand groupe, la méthode la plus efficace pour être informé rapidement des ouvertures de postes est de s’inscrire à la newsletter RH et de créer son profil sur le portail de recrutement des entreprises clés que vous aurez choisies. De nombreux recruteurs se présentent sur le site de Monster. Egalement très utile, le Classement Universum 2010 des Employeurs Idéaux (sélectionnés par les étudiants des Grandes Ecoles françaises). Une méthode simple pour identifier les PME de son secteur d’activité opérant dans sa région consiste à éplucher les annuaires spécialisés et procéder à un ciblage par zones.

Je me référence auprès des cabinets de recrutement. En tant qu’intermédiaires du recrutement, les cabinets, généralistes ou spécialisés, peuvent s’avérer très utiles, notamment sur certains types de profils. Monster propose un espace dédié aux candidats souhaitant se rendre visibles ou approcher directement les cabinets de recrutement. On peut y retrouver des conseils pour approcher et cibler les cabinets de recrutement.

Je cultive mon réseau professionnel. Difficile aujourd’hui de survivre professionnellement sans un réseau, prêt à être activé quand on en a besoin. Pour que les membres de votre réseau puissent répondre « présents » quand vous les sollicitez, il est nécessaire de cultiver et d’entretenir ses relations régulièrement, que ce soit par des rencontres ou des conversations, ou bien via les réseaux sociaux. Enfin, on n’oublie pas de renvoyer l’ascenseur le moment venu !
 

QUATRIEME ETAPE : Je gère ma e-réputation

La montée en puissance d’Internet aussi bien au niveau des processus de recrutement que de la recherche d’emploi est constante. Internet est aujourd’hui une source d’embauche parmi les plus efficaces, juste derrière la cooptation, les annonces presse ou encore les candidatures spontanées. C’est pourquoi il est important de travailler sa présence sur le net et sa e-réputation. Si les réseaux sociaux sont aujourd’hui un moyen d’élargir son réseau professionnel et personnel, ils sont également utilisés par les recruteurs pour trouver la « perle rare » ou obtenir des renseignements sur les candidats. Construire et gérer sa e-réputation est donc devenu un élément clé lors d’une recherche d’emploi.

Je me « googlelise » pour faire un audit de ma e-réputation. En tapant vos nom et prénom dans un moteur de recherche, il vous sera facile et utile de constater ce qui apparaît en premier à votre sujet dans les résultats de recherche. Vous pourrez ainsi vérifier l’image que vous donnez car tout ce que vous publierez sur Internet restera accessible pendant des années ! Il est donc vivement recommandé de ne pas mélanger vie professionnelle et vie personnelle et de contrôler l’accès aux informations publiées sur les réseaux sociaux.

Je crée et j’entretiens mes profils sur les réseaux. Facebook, Viadeo, LinkedIn, Twitter, autant de réseaux sur lesquels il est bon d’être présent ! Inutile d’être actif sur tous les réseaux, ce qui devient vite très chronophage, un ou deux en fonction de vos affinités suffiront. Grâce à leur référencement général, votre profil sera apparent dans les premiers résultats de votre « google-isation ». N’oubliez pas de rendre votre profil visible, et surtout de le remplir de la façon la plus exacte possible en utilisant les mots-clés de votre domaine ou de votre profession.

Je travaille ma e-réputation grâce à mon blog. La fonction première des réseaux sociaux n’est pas de trouver un job mais, d’après Ulrich Rozier, « d’être un outil de veille qui permet d’identifier les sujets et les influenceurs clés dans les domaines qui vous intéressent ». Que vous soyez en poste ou en recherche d’emploi, c’est aussi un excellent moyen devous donner une image d’expert dans votre secteur, de mettre en avant votre savoir-faire et de vous faire éventuellement remarquer par un recruteur. Pour les professions dont l’expertise métier est un critère de choix, il peut d’ailleurs s’avérer indispensable.

Je développe ma e-réputation grâce aux forums et aux hubs. Ici encore, pas besoin d’être présent sur tous les forums que compte la toile ! Un, voire deux si vous avez le temps, suffiront à vous rendre visible sur Internet et vous permettront aussi de rester informé et actif dans votre domaine d’activité. La participation à des forums peut compenser l’absence de blog car c’est une bonne façon de mettre en avant votre expertise et votre implication, d’échanger sur des sujets que vous maîtrisez ou qui vous passionnent et par la même occasion, d’élargir votre réseau.

La e-réputation se protège. N’oubliez pas de segmenter l’utilisation de vos réseaux sociaux en différenciant réseaux professionnels de ceux personnels. Pour rester dans la sphère privée, préférez utiliser un pseudo qui ne vous lie pas à votre profil professionnel. Pour plus d’informations sur une bonne utilisation des réseaux sociaux, vous pouvez consulter la « Charte Réseaux Sociaux, Internet, vie privée et Recrutement *». Certains professionnels du recrutement, comme Monster, ont signé cette charte qui vise à garantir l’éthique professionnelle quant à l’utilisation des réseaux sociaux dans le cadre du recrutement.

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter le blog d’Herve Bommelaer dédié à l’utilisation des réseaux dans le cadre professionnel.

* Cette charte est consultable sur le site A Compétence Egale

 

Consulter la :
PREMIERE ETAPE : Je fais le bilan
DEUXIEME ETAPE : J’optimise mes outils de recherche
TROISIEME ETAPE : J’améliore ma visibilité sur le Net
QUATRIEME ETAPE : Je gère ma e–réputation

Advertisements

À propos Philippe Jacques Claude DEWEPPE
Depuis 1991, je suis en activité en tant que comptable essentiellement en intérim, en CDD. J'ai aussi été VDI pour HERBALIFE FRANCE activement pendant un temps. Là, ce n'est une activité salariée mais une activité indépendante. En même temps, cela me permet d'avoir des produits de bien être au prix distributeur.Sur ce blog, je partage mes informations sur les produits, des informations que je peux lire sur des newsletters diverses. Ainsi, vous aurez des news en provenance d' HERBALIFE forcément mais de santé.fr, de la revue financière, de Capital que je partage volontiers aussi plusieurs réseaux sociaux. Mes intérêts sont donc la comptabilité, l'économie, le droit. Je suis titulaire d'un Bac G2 comptabilité techniques quantitatives de gestion, d'un BTS comptabilité gestion des organisations et depuis 2013 je me suis mis en tête d'obtenir la licence Droit Eco Gestion, gestion des entreprises et des organisations en suivant des cours du soir au CNAM de LILLE. J'ai d'ailleurs acquis 7 modules à ce jour. Mon souhait est de trouver un poste en rapport avec mes formations, Assistanat de gestion en PME, Comptable, Contrôle de gestion par rapport au BTS mais aussi des postes liés lmanagement. Je m'intéresse évidemment à d'autres choses. Je suis fan de sports mécaniques, de la Voile et de la Natation, de sports de combat et du Cyclisme, sans pratiquer ces activités en général. Je pratique effectivement un peu la Natation et la marche à pieds. Enfin, j'aime aussi les ambiances médiévales, d'ailleurs sur mon profil Facebook, j'ai partagé des expériences de vie en camp en association médiévale.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :