Dans votre vie professionnelle, vous êtes ‘l’homme invisible’… et il faut sortir de l’anonymat pour réussir


 

Comment gagner en visibilité ?

Par Fabrice Coudray, Director de Robert Half International France

Même si H.G. Wells a écrit son célèbre roman « L’homme invisible » voici plus de 100 ans, il aurait très bien pu vous le dédier. … Dans votre vie professionnelle, plus d’une opportunité vous sont passées sous le nez et, lorsque votre manager doit mener une mission dans des délais serrés, ce n’est pas vers vous qu’il/elle se tourne en premier. Il est temps pour vous de vous donner les moyens de gagner en visibilité.

S’il est important de figurer parmi les meilleurs éléments de votre entreprise, il s’avère également essentiel de montrer votre vraie valeur et de vous mettre en avant — aujourd’hui plus que jamais. Et, si la réduction des effectifs est encore d’actualité dans certaines entreprises, d’autres sont à la recherche de nouveaux leaders, capables de soutenir leur croissance car pour elles, l’heure de la reprise a sonné.

Alors, voici quelques conseils stratégiques, qui vous aideront à renforcer votre visibilité.

Soignez votre image. Si vous manquez de visibilité, cela vient peut-être tout simplement du fait que vous n’accordez pas assez d’importance au relationnel. Par exemple, votre manager sait-il/elle exactement sur quels projets vous travaillez ? Régulièrement, pensez à détailler par écrit les missions qui vous ont été confiées et les objectifs que vous avez atteints : vous pourrez ainsi les présenter précisément à votre manager lors de vos entretiens d’évaluation. Et, lorsqu’on vous complimente ou lorsqu’on vous remercie pour votre travail, ne l’oubliez pas pour le rappeler à l’occasion de ces entretiens si jamais votre supérieur hiérarchique ne s’en souvenait pas.

Évitez de « faire tapisserie ». Vous devez assister à une réunion ? Étudiez les sujets à l’ordre du jour et repérez les opportunités de proposer votre aide. Et surtout, ne soyez pas timide : partagez vos idées ! Proposez également d’intervenir lors des prochaines réunions, que ce soit pour faire un tour d’horizon des missions de votre service en prévision de recrutements ou encore pour présenter à votre direction des suggestions visant à améliorer la productivité, à fluidifier la transmission des informations…

Ayez conscience de vos faiblesses… mais aussi de vos forces. Avant même de chercher des astuces pour renforcer votre visibilité, analysez vos compétences — avec objectivité. Vous devez bien entendu travailler sur vos faiblesses mais n’oubliez pas de vous concentrer également sur les pistes d’amélioration qui vous permettront d’accroître vos performances et d’apporter plus de vraie valeur ajoutée à votre entreprise. Si par exemple votre département manque de talents pour rédiger les mémos à l’attention d’autres départements ou des clients, pourquoi ne pas vous former aux techniques de rédaction pour assumer cette responsabilité ? Autre point important : identifiez vos forces pour les mettre à profit et, in fine, vous positionner comme expert dans un domaine spécifique. Un exemple : vous avez un excellent sens de l’organisation ? Portez-vous volontaire pour préparer le séminaire annuel de deux jours, qui réunit les membres de votre département et vos homologues venus d’autres régions ou pays. Organisez le programme de cet événement, planifiez les activités ou encore, chargez-vous du compte-rendu des différentes rencontres. Enfin, si vous avez du mal à identifier précisément vos forces et vos faiblesses — ou si vous souhaitez confronter votre autoévaluation à un avis extérieur — prenez conseil auprès de votre mentor. Il/elle saura vous donner une opinion neutre.

Montrez que vous avez le sens de l’initiative. Supposons qu’au cours d’une réunion, un manager soit à la recherche de collaborateurs pour un projet particulier et qu’aucune personne ne se porte volontaire : cela vous rappelle quelque chose ? Accepter de nouvelles missions, en plus de vos fonctions initiales, est un bon moyen de gagner en visibilité — surtout lorsque vous êtes le/la seul(e) à vous manifester. Vous démontrez ainsi votre valeur et votre capacité à développer votre éventail de compétences. De même, gardez toujours un œil sur les projets transversaux : participer à ce type d’actions vous permettra de développer votre « notoriété » et d’étendre votre carnet d’adresses en interne.

Trouvez des solutions économiques. Toutes les entreprises recherchent des solutions leur permettant de faire des économies et la vôtre ne fait sans doute pas exception à la règle. Vous avez une suggestion allant dans ce sens ? Rédigez une note succincte, dans laquelle vous présentez votre idée et ses modalités de mise en œuvre. Puis soumettez-la à votre responsable. Vous vous positionnerez ainsi comme un(e) collaborateur/trice) attentif/ve à la santé économique, mais aussi à la réussite de votre entreprise.

Abordez chaque situation dans sa globalité. Manque de professionnalisme ou succession de mauvais choix : certaines décisions peuvent vous apporter plus de visibilité — mais une visibilité négative. Récemment, aux États-Unis, les dirigeants des principaux constructeurs automobiles se sont rendus à Washington pour demander aux sénateurs américains des aides publiques. Seul problème : ils s’y sont rendus en jets privés, affrétés par leurs entreprises respectives. Sur fond de crise financière, ils ont ainsi envoyé à l’opinion une image d’abus, qui a valu à leurs entreprises une publicité dont elles se seraient bien passées. Alors, si vous vous efforcez de vous bâtir une réputation positive, prenez-garde de ne pas tout gâcher en prenant de mauvaises décisions. 

Vous ne deviendrez peut-être pas « l’homme visible » ou « la femme visible » du jour au lendemain. Mais, en suivant progressivement ces conseils, vos compétences et vos contributions seront reconnues/valorisées, ce qui vous permettra in fine d’acquérir une certaine notoriété.

A propos du groupe Robert Half :
▪ Fondé en 1948,
▪ Leader mondial du recrutement temporaire et permanent spécialisé,
▪ Coté à la Bourse de New York,
▪ Implanté en France depuis 1989,
▪ Intervient sur tous les métiers de la finance, de la comptabilité, de la banque, de l’assurance, du juridique et fiscal ainsi que de l’assistanat et du secrétariat,
▪ Présent à Paris, La Défense, Versailles, Saint-Denis, Massy, Lyon, Nantes, Lille et Aix-en-Provence,
▪ Compte plus de 360 bureaux dans le monde (Etats-Unis, Canada, Europe, Australie, Asie, Nouvelle-Zélande)
Son site Internet :
www.roberthalf.fr

Publicités

À propos Philippe Jacques Claude DEWEPPE
Depuis 1991, je suis en activité en tant que comptable essentiellement en intérim, en CDD. J'ai aussi été VDI pour HERBALIFE FRANCE activement pendant un temps. Là, ce n'est une activité salariée mais une activité indépendante. En même temps, cela me permet d'avoir des produits de bien être au prix distributeur.Sur ce blog, je partage mes informations sur les produits, des informations que je peux lire sur des newsletters diverses. Ainsi, vous aurez des news en provenance d' HERBALIFE forcément mais de santé.fr, de la revue financière, de Capital que je partage volontiers aussi plusieurs réseaux sociaux. Mes intérêts sont donc la comptabilité, l'économie, le droit. Je suis titulaire d'un Bac G2 comptabilité techniques quantitatives de gestion, d'un BTS comptabilité gestion des organisations et également de la Licence Droit Eco Gestion parcours gestion des entreprises. Mon dernier challenge en formation est d'obtenir le Bac + 4 Responsable de gestion en suivant des cours du soir au Cnam. C'est bien parti pour le moment.. Mon souhait est de trouver en même temps un poste en rapport avec mes formations, et mon expérience déjà acquise Je m'intéresse évidemment à d'autres choses. Je suis fan de sports mécaniques, de la Voile et de la Natation, de sports de combat et du Cyclisme, sans pratiquer ces activités en général. Je pratique effectivement un peu la Natation et la marche à pieds. Enfin, j'aime aussi les ambiances médiévales, d'ailleurs sur mon profil Facebook, j'ai partagé des expériences de vie en camp en association médiévale.

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :