NEWSLETTER 54 SPORTIFS AMATEURS, QUELS PRODUITS ?


LA LETTRE D’INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

SOMMAIRE

54

Sportifs amateurs, quels produits ?

Les besoins nutritionnels

L’alimentation des sportifs amateurs en pratique

Focus sur les produits Herbalife

A retenir

Les besoins nutritionnels

Les glucides

La pratique d’un sport nécessite de l’énergie. Les glucides représentent le principal carburant des muscles. Pour une personne qui pratique une activité physique une heure par jour, les besoins quotidiens en glucides sont de l’ordre de 4 à 5 g par kilo de poids. Un sportif suivant un entraînement intensif pourra avoir des besoins 2 à 3 fois plus élevés.

Dans l’organisme, les glucides sont stockés sous forme de glycogène, dans le foie et les muscles. Ces réserves sont cependant faibles et il est essentiel de les gérer au mieux avant, pendant et après l’épreuve. La gestion des glucides permet au sportif de démarrer l’effort avec des réserves optimales en glycogène et de les faire durer le plus longtemps dans l’effort.

Les lipides

Les lipides représentent la seconde source d’énergie chez les sportifs. Ils sont utilisés lors des efforts à un rythme soutenu de moyenne et de longue durée (plus de 30 minutes). Pour les sportifs amateurs, la part des lipides dans l’alimentation est de 30 % de l’Apport Energétique Total (AET) de la journée. Même si les réserves adipeuses constituent un carburant de l’effort, il est préférable de ne pas trop augmenter la quantité de lipides car un excès pourrait entraîner une prise de poids.

Par ailleurs, ne pas consommer assez de lipides peut diminuer les capacités sportives. En effet, les lipides sont indispensables au bon fonctionnement de l’organisme. Ils entrent dans la constitution des membranes des cellules, notamment du système nerveux, interviennent dans le transport et le stockage de certaines vitamines et dans la fabrication des hormones.

Les protéines

Les protéines sont les éléments de base de toutes les cellules de l’organisme, notamment des muscles. Elles sont indispensables à l’entretien et au développement du tissu musculaire. Les protéines interviennent également dans la réparation musculaire post exercice. En effet, lors d’un effort physique, les cellules des muscles sont endommagés, en particulier lorsqu’on commence à faire du sport ou au début de la saison sportive.

Pour les sportifs amateurs, la part des protéines dans l’alimentation est de 15 % de l’AET de la journée. Un apport trop faible en protéines diminue la résistance aux infections et aux traumatismes. Il se traduit par de la fatigue avec une fonte musculaire. D’un point de vue qualitatif, privilégiez les protéines de qualité apportant tous les acides aminés indispensables.

Les fibres

Les fibres sont indispensables au bon fonctionnement du transit intestinal. Elles ralentissent également l’absorption des nutriments, en particulier des glucides et des lipides. L’apport conseillé en fibres pour les sportifs amateurs est de l’ordre de 25 à 30 g par jour. A noter, les régimes pauvres en fibres sont aussi pauvres en potassium or ce minéral est important chez le sportif.

L’eau

Lors de la pratique d’une activité physique, les besoins en eau augmentent du fait de la transpiration. L’organisme doit évacuer la chaleur produite lors de l’effort et la transpiration est le moyen le plus efficace d’y parvenir. La quantité de sueur produite dépend de l’intensité de l’exercice, de la durée, de la température ambiante… et les pertes en eau varient d’un ½ litre à 2,5 litres par heure.

Une hydratation adaptée permet de compenser les pertes et d’éviter les baisses de performances liées à la déshydratation. En effet, une perte de liquide de 2 % par rapport au poids du corps réduit la capacité à accomplir un effort d’environ 20 %. A noter, pendant l’effort, la sensation de soif est partiellement masquée et la prise spontanée de liquide est inférieure aux besoins réels en eau. Il faut donc boire avant d’avoir soif et boire plus que sa soif.

Les vitamines

Les vitamines du groupe B sont indispensables au bon fonctionnement de l’organisme, elles interviennent notamment dans l’utilisation des glucides.

Les vitamines C et E, ainsi que le béta-carotène, le zinc et le sélénium contribuent à la protection des cellules des muscles en aidant l’organisme à lutter contre les radicaux libres produits lors de l’effort.

Les minéraux

Le fer, le calcium, le magnésium, le sodium et le potassium sont les minéraux clefs lors de la pratique sportive.

Le fer participe au transport de l’oxygène jusqu’aux muscles.

Le magnésium intervient dans l’utilisation du glycogène.

Le calcium est indispensable à la solidité des os et à la contraction musculaire.

Le sodium et le potassium peuvent être éliminés en grande quantité dans la sueur. Ces pertes doivent être compensées par les aliments et les boissons, en particulier lors d’efforts longs et intenses sous un climat chaud et humide.

L’alimentation des sportifs amateurs en pratique

L’équilibre alimentaire des sportifs repose sur les 7 groupes alimentaires et 3 repas principaux par jour, complétés éventuellement par une collation.

Le petit-déjeuner

Il apporte entre 20 à 25 % des calories de la journée. Le petit-déjeuner est un repas important, en particulier lorsqu’on fait du sport dans la journée. Il se compose :

D’un aliment céréalier : pain, biscottes, céréales du petit-déjeuner…

D’un fruit ou d’un jus de fruit.

D’un produit laitier : lait, yaourt, fromage blanc…

D’une boisson : café, thé, eau…

Il peut être complété par un produit sucré (sucre, miel, confiture…), un peu de corps gras (beurre, margarine) et éventuellement, d’un oeuf ou d’une tranche de jambon.

Le petit-déjeuner devra être terminé au moins 2 heures avant l’effort.

Le déjeuner et le dîner

Ils apportent entre 35 à 40 % des calories de la journée et se composent de la même manière :

Une viande, un poisson ou des oeufs.

Des féculents (pâtes, riz, pommes de terre) en entrée ou en accompagnement et du pain.

Un légume, en entrée ou en accompagnement.

Un produit laitier.

Un fruit.

De l’eau.

Un peu de matières grasses dans les préparations et pour les cuissons.

Un peu de sucre ou un produit sucré.

Pour un bon équilibre sur la journée, alterner pour les accompagnements et les entrées entre légumes et féculents au déjeuner et au dîner.

La collation

La collation peut représenter entre 5 à 15 % des calories de la journée et permet de remplacer avantageusement les grignotages. Elle se compose :

D’un aliment céréalier : pain, biscuits, pain d’épice…

D’une boisson : eau, tisane, jus de fruit…

Elle pourra être complétée, en fonction de la composition des repas principaux, par un fruit, un produit laitier ou un produit sucré.

Quelques conseils spécifiques au moment de l’exercice physique

Avant :

Terminer le dernier repas idéalement 3 heures avant de démarrer l’exercice.

Privilégier les glucides complexes au repas précédent l’effort.

Boire suffisamment avant pour démarrer l’activité dans un bon état d’hydratation.

Pendant :

Boire régulièrement, toutes les 15 à 20 minutes, par petites gorgées, avant d’avoir soif.

Choisir une boisson spécifique de l’effort pour ses apports en eau, glucides, vitamines et minéraux.

Après :

Boire dès la fin de l’effort pour réhydrater l’organisme.

Consommer des glucides pour reconstituer les stocks de glycogène.

Dans le cas des efforts intenses ou de longue durée, consommer des protéines pour favoriser la récupération et la réparation musculaire.

Focus sur les produits Herbalife

Une alimentation variée et équilibrée tout au long de l’année n’est pas toujours facile à maintenir. Les compléments alimentaires Herbalife peuvent aider à optimiser les apports nutritionnels des sportifs amateurs. L’hydratation, essentielle tout au long de l’année, mérite une attention particulière pendant l’effort. Une boisson spécifique de l’effort permet de répondre aux besoins des sportifs pendant l’exercice physique.

H

3O PROTM : Boisson isotonique

Apports essentiels :

De l’eau associée à 4 minéraux (sodium, potassium, calcium et magnésium) pour compenser la perte en électrolytes et favoriser une hydratation rapide.

Deux types de glucides pour une énergie immédiate et plus durable, associés à 5 vitamines du groupe B (B1, B2, B3, B6 et B12) pour faciliter l’utilisation des glucides.

Des vitamines antioxydantes (C et E) pour lutter contre les effets potentiellement néfastes des radicaux libres produits lors de l’effort.

Avantages de H

3O PROTM :

C’est une boisson isotonique (285 mOsm/kg). La concentration est proche de celle de l’organisme ce qui permet une absorption rapide et une meilleure rétention.

Elle est disponible en sachets individuels, faciles et pratiques à utiliser.

Son goût agréable, légèrement citronné, facilite sa consommation tout au long de l’effort.

Utilisations : H

3O PROTM est à consommer idéalement pendant l’effort pour rester hydraté et faire le plein d’énergie, d’électrolytes et d’antioxydants. Elle peut également être consommée juste après l’exercice pour faciliter la réhydratation et une bonne récupération.

LES PRODUITS RICHES EN PROTÉINES

Formula 1-Boisson Nutritionnelle

Apports essentiels :

Des protéines, des lipides et des glucides pour environ 200 kcal.

12 vitamines et 11 minéraux.

Utilisations :

Le matin pour bien démarrer la journée avec un bon petit-déjeuner.

En collation, tout au long de l’année pour compléter l’apport en protéines et soutenir l’équilibre alimentaire.

En remplacement d’un repas pris sur le pouce, à associer à des glucides complexes (pain, pâtes, riz…) dans le cas d’un repas précédent un exercice physique.

Après un effort, un shake de Formula 1 peut représenter l’apport protidique du repas et contribue à la réparation post-exercice.

Formula 3

Apports essentiels :

Protéines de soja (75 %) et petit-lait (24,5 %) sans graisse associée.

Utilisations :

Dans le cadre d’une activité physique, aide au développement musculaire.

En récupération et en réparation musculaire après une pratique sportive intense.

En reconstruction après une blessure musculaire.

Barres aux Protéines

Apports essentiels :

Riche en protéines, 10 g par barre.

Environ 140 kcal.

Utilisations :

En collation pour réguler les apports énergétiques des sportifs.

Après un effort pour participer à la réparation musculaire grâce à leur apport en protéines de bonne qualité.

LES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES

Complément Alimentaire à Base de Fibres

Apports essentiels :

Fibres, 8 tablettes apportent 3,4 g de fibres.

Utilisation :

Le Complément Alimentaire à Base de Fibres peut être consommé au quotidien pour aider à compléter les apports quotidiens en fibres, souvent insuffisants.

Formula 2 – Complexe Multivitaminé

Apports essentiels :

11 vitamines dont les vitamines C et E antioxydantes et 8 vitamines du groupe B.

6 minéraux, dont le calcium, le fer, le magnésium et le zinc.

Utilisations :

Formula 2 peut être consommé au quotidien pour un apport régulier et complet en vitamines et en minéraux.

Cell-U-Loss

Apports essentiels :

Calcium, fer et magnésium

Vitamine C pour aider l’organisme à combattre les effets des radicaux libres générés pendant une activité sportive.

Utilisations :

Cell-U-Loss peut être consommé au quotidien pour un apport régulier en vitamine C et en minéraux essentiels chez le sportif.

Cell Activator

Apports essentiels :

3 vitamines B (B1, B2 et B6) pour aider l’organisme à bien utiliser les protéines, les lipides et les glucides.

Zinc pour aider l’organisme à lutter contre les radicaux libres.

Utilisations :

Cell Activator est particulièrement intéressant en complément des repas précédents l’effort pour aider l’organisme à utiliser de manière optimale les glucides lors de l’exercice physique.

VegetACE

Apports essentiels :

Vitamines E et C, béta-carotène, sélénium et polyphénols. VegetACE apporte une combinaison d’antioxydants qui interagissent les uns avec les autres et aide l’organisme à lutter contre le stress oxydatif.

Utilisations :

Lors d’une période d’entraînement intense et lors de compétitions, les besoins en antioxydants sont augmentés. Le complexe antioxydant de VegetACE contribue à lutter contre les radicaux libres produits lors de l’effort. VegetACE est particulièrement intéressant en complément des repas suivant l’effort.

Herbalifeline

Apports essentiels :

Oméga 3 sous la forme d’EPA et de DHA.

Utilisations :

Herbalifeline peut être consommé au quotidien pour un apport régulier en oméga 3 et ainsi faire face à l’augmentation des besoins lors de la pratique d’un exercice physique.

A retenir

Les sportifs amateurs doivent accorder une place de choix aux glucides, consommer des protéines de qualité et veiller à un juste apport de lipides.

Leur équilibre alimentaire repose sur les 7 groupes alimentaires et 3 repas principaux par jour, complétés éventuellement par une collation.

Les sportifs veillent à une bonne hydratation avant, pendant et après l’exercice physique. Une boisson spécifique de l’effort permet de répondre aux besoins des sportifs pendant l’exercice physique.

Les produits riches en protéines et les compléments alimentaires Herbalife peuvent contribuer à optimiser les apports nutritionnels des sportifs amateurs.

Sources :

– « Diététique du sportif. Que manger pour être en forme ? », 7ème édition complétée, Jean-Paul Blanc.

– Le guide de l’alimentation équilibrée, Vidal.

– Photos : BANANA STOCK, FOTOLIA, CREATIV COLLECTION, CORBIS

Publicités

Nous sommes tous ensemble plus gros……..


Nous sommes « tous ensemble plus gros », en partie

parce qu’il nous est difficile de résister aux aliments

gras. Mais comment venons-nous-en à l’obésité, à

souffrir du diabète de Type II et autres maladies

cardiovasculaires?

A cette question, physiologiste Wineke Bakker du

centre médical VU déclare:

Le coupable : L’insuline hormone qui règle le sucre

dans le sang. À cause du gras l’insuline fait mal son

travail. Ce phénomène est également appelé

résistance de l’insuline.

Bakker a eu sa thèse le vendredi 20 mai 2010. Les petits vaisseaux sanguins

régulent la pression artérielle dans le corps. L’insuline, hormone qui régule la

glycémie joue un rôle essentiel. Elle joue un rôle sur les petits vaisseaux sanguins et

leur élasticité. L’obésité perturbe la fonction de l’insuline : les vaisseaux sanguins

sont moins élastiques ils ne s’élargissent plus mais au contraire les vaisseaux se font

plus petits. Cela conduit à une augmentation de la pression artérielle et une

mauvaise circulation. Par conséquent, moins de sucres dans les tissus comme les

muscles, et le sucre reste dans le sang.

Le niveau de sucre dans le sang est donc augmenté, nous parlons alors de

diabète de type II. Une glycémie élevée entraîne à son tour une production d’insuline

plus élevée, conduisant à la diminution de l’élasticité des vaisseaux sanguins. C’est

un cercle vicieux.

La recherche de Baker conduira à de nouvelles cibles pour le traitement et la

prévention de l’inélasticité des vaisseaux sanguins et de l’augmentation de la

pression artérielle chez les personnes atteintes de diabète de type II.

SHAKE CAPPUCINO MELON AMANDE, HUMM!!!!


*Le shake de la semaine*

  Shake meloen cappu

La combinaison du melon et des amandes assure un petit déjeuner délicieux et nutritif.

– 26g de F1 Cappucino
– 200ml de lait écrémé
– 1 / 4 de melon vert Galia
– Une poignée d’amandes

Bon appétit!

 

UN SHAKE ORIGINAL POUR UN PETIT DEJ LE MATIN


*Shake de la*
semaine
 

 

Il y a quelques jours, un collègue à nous aimait d’avoir quelque chose de spécial pour son déjeuner. Cela nous à fait réfléchir et ce qui à donné la recette suivante, qui nous voulons bien partager avec vous: 

– 225 ml du fromage blanc naturel
– deux
cuillères avec du sirop fraise
– 26 gr F1 vanille
– une cuillère F3 PPP

Mettez tout cela dans un mixeur jusqu’à tout est bien mélangé. Vous allez remarquer que c’est trop épais pour boire, donc mettez le mélange dans un bol et ajoutez encore: 

– 1 cuillère de prunes séchées
– 1 cuillère d’abricots séchés
– 1 cuillère de flocons d’avoine

pruim en abri

C’est délicieux pour déjeuner et cela va vous donner assez de vitalité pour le reste de la journée

Bon appétit

SHAKE A LA FRAISE


*Shake de la*
semaine

fraise 120510

-26 gr de F1 à la vanille
-150 ml flan à la vanille
-150 ml lait de soja à la vanille
-Quelques fraises

vanille

LE SKAKE POMCOMBRE (POMMES ET CONCOMBRE)


Le shake Pomcombre!

appel

– 3 cuillères à soupe de yaourt
– 175 ml de jus de pomme frais (de la ferme)
– 1 pomme
– 1/4 de concombre
– 26gr. de F1 à la vanille 
 

Nous consommons trop de sucre par jour sans le savoir


Nous mangeons sans le savoir,

46 c. à thé de sucre par jour

On mange sans se rendre compte jusqu’à 46 cuillerées à thé de sucre par jour, soit

quatre fois plus que le maximum recommandé d’après des scientifiques américains.

Les sucres ajoutés

L’étude a examiné les données alimentaires et le sang de 6.000 hommes et

femmes adultes entre 1999 et 2006. Ils ont divisé les participants en cinq groupes

en fonction de la quantité de sucres ajoutés et des édulcorants caloriques quotidiens

qu’ils consommaient. Le groupe qui a mangé le plus de sucre, consommé une

moyenne de 46 cuillères à thé de sucres ajoutés par jour. Le groupe qui mangeait le

moins de sucre, trois cuillères à café. Les chercheurs qui ont étudié ces valeurs n’ont

même pas pris en compte les sucres naturels des fruits et jus de fruits.

Attrayant

Les chercheurs affirment que les fabricants utilisent systématiquement plus de sucre

dans les produits pour les rendre attrayants pour les clients. Une alimentation riche

en sucre, est aussi mauvaise que le cholestérol ou les aliments gras ou les maladies

cardiaques. Beaucoup de gens ne se rendent pas compte qu’ils mangent une telle

quantité de nourriture.

Cholestérol

Le chercheur Miriam Vos dit que le sucre est une menace silencieuse pour la santé

si souvent «caché» dans les aliments. «De la même façon que manger beaucoup de

graisse, le sucre peut augmenter le taux de cholestérol. La consommation totale de

sucre a sensiblement augmenté ces dernières années, c’est principalement par une

consommation accrue de sucres ajoutés dans les repas préparés. Les fabricants

utilisent le sucre pour rendre leur produit plus attrayant. À long terme, il est

important pour la santé publique, de voir combien de sucre ajouté est inclus dans

l’alimentation et trouver les moyens de les réduire.»

(ep) 21/04/10 11u16