LES PRODUITS SUCRES


LA LETTRE D’INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

SOMMAIRE

Les produits sucrés

Quelques chiffres

La famille des produits sucrés

Focus sur les glucides

Les recommandations

La place des produits sucrés dans les programmes Herbalife

Quelques conseils pour les repas de fêtes…

A retenir

Quelques chiffres

25,5 kg : c’est la consommation de saccharose par habitant et par an aujourd’hui, soit

une moyenne de 70 g/jour. Il s’agit du sucre consommé en l’état et du sucre incorporé

aux produits sucrés.

48,2 % : c’est le taux de consommateurs de chocolat parmi les adultes, d’après

l’enquête de consommation INCA 2.

100 % : c’est la teneur en glucides simples du sucre blanc.

La famille des produits sucrés

Les sucres, les chocolats, les confitures, les miels, les bonbons, les pâtisseries, les glaces, les

sirops…constituent le groupe des produits sucrés. Ces aliments sont riches en saveur et leur

consommation est associée au plaisir. Leur point commun nutritionnel est leur saveur sucrée

liée à l’apport en glucides simples. Certains contiennent également des graisses. Ce sont

globalement des aliments assez riches en énergie.

Le sucre :

Le sucre a de multiples usages en cuisine. Il permet de modifier la texture des aliments, de

relever leur saveur, d’adoucir les aliments au goût acide ou aigrelet et est utilisé comme moyen

de conservation. Il est également à la base des produits sucrés et est l’un des ingrédients

principaux de la pâtisserie. Le sucre est composé à 100 % de glucides et n’apporte pas de

vitamines ni de minéraux. On dit qu’il apporte des «calories vides».

Le sucre roux est un sucre un peu moins purifié que le sucre blanc, il renferme de faibles

quantités de pigments colorés et de très petites quantités de minéraux. Le sucre blanc et le

sucre roux ont pratiquement les mêmes valeurs nutritionnelles.

50

La confiture :

Elle est fabriquée à partir d’une quantité égale de sucre et de fruits. Le produit fini contient

entre 60 à 65 % de sucres. Le terme «confiture» regroupe 3 types de produits : les confitures, les

gelées et les marmelades. On trouve des confitures à teneur réduite en sucres ou sans sucres

ajoutés : leur teneur en glucides est comprise entre 30 et 49 g pour 100 g.

Le miel :

Il est fabriqué par les abeilles à partir du nectar des fleurs. Le miel présente l’avantage par

rapport au sucre d’avoir un pouvoir sucrant plus élevé, il est donc consommé en quantité

moindre.

Les confiseries :

Elles regroupent les bonbons, les caramels, les pâtes à mâcher, les réglisses, les pâtes de fruit,

les nougats…Elles sont fabriquées à partir de sucres, de miel, de lait, de matières grasses, de

fruits, de céréales…ainsi que d’arômes et de colorants. Les variétés de confiseries sont infinies,

la plupart d’entre elles contiennent une majorité de glucides simples. Certains produits

apportent aussi des lipides, c’est le cas des spécialités au chocolat, des calissons, du nougat…

Le chocolat :

Il contient environ 35 % de cacao, 18 % de beurre de cacao et 47 % de sucre. C’est un aliment

calorique. Il fournit dans un petit volume, beaucoup d’énergie. Contrairement aux autres

produits sucrés, il apporte un peu de magnésium et de fer. C’est un aliment plaisir qui peut

s’intégrer en petite quantité dans une alimentation équilibrée.

Les édulcorants :

Ils sont utilisés pour remplacer le sucre, par exemple pour la fabrication de produits «allégés».

Les édulcorants de synthèse ont un pouvoir sucrant très élevé, celui de l’aspartame est 150

fois plus élevé que celui du sucre. De ce fait, ils sont utilisés en très petite quantité et apportent

donc pas ou très peu de calories.

Focus sur les glucides

Les glucides sont un enchaînement plus ou moins long de petites molécules de sucre

appelées « oses ». Les glucides constituent la principale source d’énergie de l’organisme

(1 g = 4 kcal). Ils sont indispensables à son bon fonctionnement, en particulier celui du

cerveau. On distingue deux types de glucides : les glucides simples composés d’un ou de

deux oses et les glucides complexes, composés de plus de 2 oses (amidon). Les glucides

complexes sont apportés par les pâtes, le riz, le pain, les légumes secs…

Les glucides simples sont le glucose, le fructose, le saccharose, le lactose.

On distingue parmi eux : les glucides simples ajoutés correspondant aux sucres ajoutés

lors de la fabrication ou de la préparation des aliments, par opposition aux glucides

simples naturellement présents tels que le lactose du lait ou le fructose des fruits.

Le sucre, au singulier, c’est le saccharose, ou sucre blanc de table. Lorsque l’on parle des

sucres, au pluriel, il s’agit de l’ensemble des glucides simples.

Les recommandations

Les Apports Nutritionnels Conseillés ou ANC préconisent un apport de glucides totaux

de 50 à 55 % de l’apport énergétique total pour la population générale. Une répartition

précise entre les glucides complexes et les glucides simples est difficile à argumenter

scientifiquement. Cependant, le conseil traditionnel est de limiter les sucres et les produits

sucrés à moins de 10 % de l’apport énergétique.

Pour un homme ayant un apport calorique de l’ordre de 2700 kcal, l’apport de glucides

simples sous forme de sucre et de produits sucrés devrait être au plus de 70 g par jour.

Pour une femme ayant un apport calorique de l’ordre de 2000 kcal, l’apport de glucides

simples sous forme de sucre et de produits sucrés devrait être au plus de 50 g par jour.

Un des objectifs du PNNS, Programme National Nutrition Santé, porte spécifiquement sur les

glucides simples. L’objectif était de réduire de 25 % sur 5 ans, la consommation actuelle de

glucides simples. Cet objectif doit porter sur les glucides simples ajoutés (sodas, confiseries,

chocolats, pâtisseries, desserts sucrés…) et non sur les glucides simples «naturellement

présents» apportés par les produits laitiers non sucrés ou les fruits et les légumes.

La majorité des produits sucrés ont une faible densité nutritionnelle, c’est à dire qu’ils

apportent de l’énergie mais peu de vitamines et de minéraux. Il est recommandé de

limiter leur consommation. Limiter tout particulièrement la consommation de boissons

sucrées et celles des aliments gras et sucrés à la fois comme les pâtisseries, les crèmes

dessert, le chocolat, les glaces…car il s’agit d’aliments assez énergétiques.

Exemples d’apports en glucides simples

Aliments Portions

Apport

calorique

par portion

Lipides

par

portion

Glucides

simples

par portion

Équivalence en

morceaux de sucre

Bonbons 5 (35 g) 133 kcal 0 33 g 6,5

Chocolat noir 1 barre (30 g) 155 kcal 9 g 16 g 3

Chocolat au lait 1 barre (30 g) 162 kcal 10 g 16 g 3

Confiture 1 c. à soupe (30 g) 79 kcal 0 20 g 4

Pâte à tartiner 1 c. à soupe (30 g) 160 kcal 9 g 17 g 3,5

Miel 1 c. à soupe (30 g) 87 kcal 0 23 g 4,5

Barre chocolatée 1 barre (50 g) 228 kcal 10 g 33 g 6,5

Mousse au

chocolat 1 pot (100 g) 179 kcal 8 g 21 g 4

Croissant 1 (50 g) 205 kcal 9 g 4 g 1

Cake 1 petite tranche (25 g) 92 kcal 3,5 g 9,5 g 2

Glace 2 boules (75 g) 135 kcal 5,5 g 20 g 4

Sorbet 2 boules (75 g) 100 kcal 0 23 g 4,5

Soda au cola 1 canette (33 cl) 129 kcal 0 33 g 6,5

Soda light 1 canette (33 cl) 0 0 0 0

Sucre blanc 2 morceaux (10 g) 40 kcal 0 10 g 2

Eau aromatisée

sucrée

1 petite bouteille

(50 cl)

80 kcal 0 20 g 4

Café sucré 1 morceau (5 g) 20 kcal 0 5 g 1

Sirop 1 dose (20 g) 60 kcal 0 15 g 3

La place des produits sucrés dans les programmes Herbalife

Dans le cadre d’un programme de contrôle de poids

(2 repas substitués et 1 repas varié et équilibré).

L’apport calorique global de la journée est diminué. Les glucides simples font partie des

nutriments dont la consommation est contrôlée. Le sucre et les produits sucrés sont à

limiter, mais ils peuvent être consommés en petites quantités. Ils peuvent également être

remplacés par des édulcorants ou des sodas light… Cependant tous les produits allégés

en sucres ne sont pas aussi intéressants, pour certains, la diminution de l’apport calorique

est minime.

Dans le cadre d’un programme bien-être

(1 repas substitué et 2 repas variés et équilibrés).

Lors d’un programme de stabilisation, l’apport calorique de la journée est augmenté

progressivement. L’objectif est d’acquérir de bonnes habitudes alimentaires permettant

de stabiliser le poids sur le long terme. Le sucre et les produits sucrés peuvent être

consommés en quantité plus importante que lors du contrôle de poids.

Lors d’un soutien à l’équilibre alimentaire, l’objectif est de tendre vers les fréquences de

consommations recommandées pour les 7 groupes alimentaires. Le sucre et les produits

sucrés constituent l’un de ces 7 groupes. Ils s’intègrent à l’équilibre alimentaire en quantité

raisonnable, par exemple un produit sucré par repas.

Quelques conseils pour les repas de fêtes…

Les repas de fêtes sont naturellement plus gourmands. Il est souvent difficile de résister

aux tentations salées comme aux plaisirs sucrés. Voici quelques astuces pour profiter

pleinement des fêtes tout en gardant la ligne.

Proposer un menu comprenant une entrée, un plat, du fromage et un dessert. Un repas

à 4 composantes dont des fruits et des légumes, contribue à l’équilibre alimentaire.

L’astuce est de veiller à la taille des portions et d’éviter de se resservir.

Préparer soi-même le repas aide à associer mets festifs et équilibre alimentaire. L’astuce

est de limiter les quantités de corps gras ajoutés (beurre, huile, crème…).

Maîtriser la consommation d’alcool. L’astuce est de commencer le repas par un grand

verre d’eau et d’en boire un, entre chaque verre d’alcool.

Compenser des apports caloriques un peu plus importants. L’astuce est de pratiquer

une activité physique et d’alléger le repas suivant, par exemple en le remplaçant par un

shake de Formula 1.

Les produits sucrés font partie du plaisir de la fête. Le plaisir justement s’intègre dans

l’équilibre alimentaire. Le plaisir de déguster, de prendre le temps de savourer en

mangeant lentement et en mastiquant bien pour profiter de chaque saveur. Il n’y a plus

qu’à appliquer ce principe pour la dégustation du chocolat ou de la part de bûche…

A retenir

Chaque Français consomme en moyenne 70 g de saccharose par jour.

Tous les produits sucrés apportent des glucides simples, certains contiennent également

des graisses. Ils sont globalement assez caloriques.

On distingue parmi les glucides simples : les glucides simples ajoutés correspondant

aux sucres ajoutés lors de la fabrication ou de la préparation des aliments et les glucides

simples naturellement présents tels que le lactose du lait ou le fructose des fruits.

Il est recommandé de limiter les sucres et les produits sucrés à moins de 10 % de l’apport

énergétique total de la journée.

Le sucre et les produits sucrés sont à limiter dans le cadre des programmes Herbalife,

mais ils peuvent être consommés en petite quantité.

Sources :

– Inca 2 (2006-2007), Etude Individuelle Nationale des Consommations Alimentaires 2, Rapport, février

2009, Afssa.

– Apports Nutritionnels Conseillés pour la population française, 3ème édition, coordonnateur Ambroise

Martin, éditions Tec&Doc.

– Rapport Glucides et santé, Etat des lieux, évaluation et recommandations, octobre 2004, Afssa.

– Photos : Fotolia

Publicités

RECETTE COCKTAIL SOLEIL SANS ALCOOL


Recette du Cocktail soleil

Recette du Cocktail soleil

Recette du Cocktail soleil : Ingrédients pour 6 personnes

3 mangues

4 à 5 oranges à jus

2 citrons verts

1 grande boîte de litchis au naturel

40 g de sucre en poudre

1 cuil à café de gingembre en poudre

Glaçons ou glace pilée

Recette du Cocktail soleil : préparation

Pelez les mangues et détachez toute la chair. Mettez-la dans le mixer.

Pressez le jus des oranges et des citrons, ajoutez-le.

Versez le contenu de la boîte de litchis. Ajoutez le sucre et le gingembre.

Mixez jusqu’à ce que le jus soit bien homogène.

Mettez-le au frais jusqu’au moment de servir.

RECETTE SANRIA CALME SANS ALCOOL


Recette de la Sangria calme

Recette de la Sangria calme

Recette de la Sangria calme : Ingrédients pour 6 à 8 personnes

2 oranges

4 clémentines

1 grappe de raisin

2 bananes

1 citron

4 kiwis

1 gousse de vanille

5 cm de gingembre

Recette de la Sangria calme : préparation

Pelez les oranges à vif, prélevez les suprêmes et coupez-les en morceaux. Mettez-les dans un grand saladier et pressez dedans le jus qui reste dans les fruits.

Pelez les clémentines et coupez chaque tranche en deux.

Rincez la grappe de raisin, égrenez-la.

Épluchez les bananes, coupez-les en fines rondelles et arrosez-les tout de suite de jus de citron.

Pelez les kiwis et coupez-les en cubes.

Rassemblez tous ces fruits dans le saladier. Ouvrez la gousse de vanille et ajoutez-la. Pelez et râpez le gingembre et ajoutez-le aussi.

Versez le jus de raisin et la limonade. Remuez. Mettez au frais jusqu’au moment de servir.

LE SHAKE DE PLONGEON NOUVEL AN


*Shake*
de la Semaine

 Le samedi 2 janvier 2010 aura déjà lieu l’événement le plus fou de l’année, sur la grande plage d’Ostende : le Nieuwjaarsduik 2010, le Plongeon du Nouvel An! Et nous y allons pour tester notre résistance.

La Baignade du Nouvel An 2009 a été un grand succès. Pas moins de 6500 personnes ont plongé dans l’eau glacée pour rentrer de plein pied dans la nouvelle année.

Nous tous (alors vous aussi), car nous mangeons Herbalife, avons un avantage a cause de notre vitalité. C’est pour ca que nous ne sentons pas le froid (espérons). Pour ceux qui veulent y aller aussi, cliquez ici. 

Pour les autres, qui savent déjà que leur résistance est très bien, et veulent mieux rester dans la chaleur nous avons trouvé un alternatif : Le Shake de Plongeon Nouvel An !

      –          1 pomme verte (Granny)
         
150 ml Jus de pomme gazeuse
         
100 ml yaourt maigre
         
4 glaçons
          26 gr F1 Vanille

 

SHAKE FORMULA 1 VANILLE ABRICOT JUS D’ABRICOT YAOURT


*Shake*
de la Semaine
 

 kerstshake

Voici la recette du Shake des jours de fêtes:

Ingrédients
Jus de fruits, Jus d’orange, Yaourt, Formula 1 Vanille

Préparation
Pour 4 personnes:

1 boit d’abricots en conserve (0,5 litre), 2 dl jus d’orange, 4 dl yaourt & 26 gr F1 vanille

Moulinez les abricots avec le jus d’orange, le yaourt et le F1 Vanille jusque c’est une boisson mousseuse. Ajoutez un peut de jus d’abricots si vous voulez. Et voilà !

CLUB BRUGES – FC MALINES 1-1 ENFIN 1 MATCH NUL


KV Mechelen logo

FC MALINES – JOURNAL

Saison 2009 – 2010 / no. 18

____________________________

GAGNEZ TICKETS DE FC MALINES!!
Regardez ci-dessous pour en savoir plus

____________________________

CLUB BRUGES – FC MALINES 1 – 1

 

Après 6 défaites, le FC Malines a réussi à gagner 1 point sur le terrain de Club Bruges. Une prestation formidable! Les Malinois ont même méné 0-1 par un but de Destorme, mais l’équipe de Bruges évitait que les rouges-jaunes quittaient le stade avec la victoire.

 Bonne lecture!

GBA-KVM

 

Cliquez ci-dessous pour en savoir plus du match par le

Réportage Club Bruges – FC Malines


Le prochain match à Malines aura lieu vendredi 18 décembre à 20h30 contre
Germinal Beerschot 

KVM04

 

Pour plus d ínfos, visitez le site officiel de FC Malines

www.kvmechelen.be

 

 

 

logo kv mechelen gif
PROMOTION

**SEULEMENT AUJOURD’HUI!**

GAGNEZ TICKETS DE FC MALINES

Voulez-vous visiter le match

logo kv mechelen gif                 
FC Malines – Sporting Charleroi

Mercredi 30 décembre 20h00

Faites-le savoir par
marketing-belgique@herbalife.com

Il y a 5×2 tickets disponibles
S’il y aura plus que 5 intéressés, les tickets seront
à gagner par tirage au sort

Les gagnant seront annoncés demain (mardi)

Jupiler League

 


Classement après la 18-ème journée

 

                                                               joué.      G        P         Mn    Bp       Bc      +/-         Pnt

1 Anderlecht 18 14 2 2 35 13 22 44
2 Club Bruges 18 11 3 4 33 21 12 37
3 La Gantoise 18 10 5 3 35 21 14 33
4 G. Beerschot 18 9 4 5 27 21 6 32
5 Zulte Waregem 18 8 5 5 29 23 6 29
6 Courtrai  18 7 5 6 21 17 4 27
7 Standard de Liège 18 6 4 8 27 19 8 26
8 Mouscron 18 6 7 5 22 27 -5 23
9 FC Malines  18 7 10 1 23 32 -9 22
10 STVV 18 6 8 4 20 25 -5 22
11 Westerlo 18 6 8 4 19 26 -7 22
12 Racing Genk 18 4 8 6 20 23 -3 18
13 Cercle Bruges 18 4 9 5 24 30 -6 17
14 Charleroi 18 3 8 7 17 30 -13 16
15 Lokeren 18 4 11 3 21 27 -6 15
16 Roulers  18 3 11 4 21 39 -18 13

La lettre informative sur les séniors.


LA LETTRE D’INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

SOMMAIRE

Les seniors

Les chiffres clés

Les habitudes alimentaires des seniors

Les recommandations

Les alternatives Herbalife

Les compléments alimentaires Herbalife

A retenir

Les chiffres clés

65,6 % : c’est la proportion d’hommes seniors (âgés de 55 à 79 ans) qui sont en

surcharge pondérale. 50,5 % d’entre eux sont en surpoids et 15,1 % présentent une

obésité.

51,4 % : c’est la proportion de femmes seniors (âgées de 55 à 79 ans) qui sont en

surcharge pondérale. 33,6 % d’entre elles sont en surpoids et 17,8 % présentent une

obésité.

45,1 % : c’est la proportion de seniors ayant un niveau d’activité physique « entraînant

des bénéfices pour la santé ».

24,8 % : c’est la proportion de femmes seniors ayant consommé au moins un

complément alimentaire au cours des 12 derniers mois. Elles sont deux fois plus

nombreuses que les hommes à en consommer.

Les habitudes alimentaires des seniors

Prises alimentaires.

La régularité des prises alimentaires augmente progressivement

avec l’âge. 86 % des seniors (55-79 ans) prennent 3 repas quotidiennement, alors que

seul 44 % des jeunes adultes (18-34 ans) le font. 96 % des seniors prennent un petitdéjeuner

tous les matins, 97 % déjeunent tous les midis et 91 % dînent chaque jour.

Lieux de consommation. Les repas pris hors domicile sont moins fréquents chez les

seniors, quel que soit le repas. Seulement 2 % des petits-déjeuners, 14 % des déjeuners

et 8 % des dîners sont pris hors domicile pour les 55-79 ans.

Consommations alimentaires.

Les seniors consomment en moyenne 2781 g d’aliments

et de boissons chaque jour. Les aliments composant la ration journalière varient selon

l’âge. Même si l’eau reste le principal contributeur, la place des autres boissons évolue.

Les boissons alcoolisées et le café remplacent progressivement l’eau et les boissons

rafraîchissantes sans alcool quand l’âge augmente. Au niveau des aliments solides, la

contribution des fruits, des légumes et du pain augmentent également avec l’âge. Les

seniors paraissent plus impliqués dans la préparation culinaire avec la consommation

de produits bruts. Ils perpétuent également la consommation massive d’aliments

traditionnels (pain, fromage, soupe, sucre et dérivés, boissons alcoolisées et café).

49

Apports en énergie et en nutriments.

L’apport énergétique total moyen journalier des 55-79

ans est de 1824 kcal pour les femmes et de 2415 kcal pour les hommes. Les protéines apportent

de l’ordre de 17 % de l’énergie, les lipides 39 % et les glucides 43 %. Chez les hommes, les

quantités consommées sont stables, par contre l’apport énergétique décroît avec l’âge. Chez

les femmes, l’apport énergétique est stable, mais les quantités consommées augmentent

avec l’âge. Ces tendances indiquent une densité énergétique de l’alimentation globale plus

élevée chez les jeunes adultes que chez les plus âgés.

Apports en vitamines et en minéraux. Chez les femmes, certains apports en vitamines

et en minéraux augmentent avec l’âge. Il en est de même chez les hommes, malgré des

apports énergétiques plus faibles avec l’âge. L’alimentation des adultes de 55-79 ans présente

en moyenne une densité nutritionnelle supérieure à celle des plus jeunes. Ces apports en

vitamines et en minéraux sont liés à la consommation plus importante, avec l’âge, de pain, de

fruits et de légumes.

Les recommandations

Energie : c’est le carburant nécessaire à l’organisme pour fonctionner. Chez les seniors,

il est essentiel d’assurer des apports caloriques suffisants pour favoriser la couverture

de l’ensemble des besoins nutritionnels. Les apports énergétiques conseillés sont en

moyenne un peu plus faibles que chez les plus jeunes. Ils sont de l’ordre de 2000 kcal pour

les femmes et de l’ordre de 2500 kcal pour les hommes et sont à adapter aux dépenses.

Faire 3 à 4 repas par jour, petit-déjeuner, déjeuner et dîner, complété éventuellement

par une collation dans la matinée ou dans l’après-midi.

Pratiquer une activité physique régulière, par exemple 30 minutes de marche rapide

au quotidien.

Protéines : elles sont essentielles à l’entretien de la masse musculaire chez les seniors.

En effet, leur capital musculaire a tendance à diminuer naturellement et l’utilisation des

protéines par l’organisme se fait moins bien avec l’âge. Les protéines devraient représenter

11 à 15 % de l’Apport Energétique Total (AET), soit de l’ordre de 55 à 90 g. L’apport moyen

en protéines des seniors est de 74 g pour les femmes et de 96 g pour les hommes, ce qui

permet de couvrir les besoins.

Consommer de la viande, du poisson ou des oeufs au moins une fois par jour et un

produit laitier à chaque repas.

Consommer régulièrement des céréales et des légumes secs pour leurs apports

complémentaires en protéines.

Lipides :

ils sont couramment appelés « graisses ». C’est le nutriment le plus énergétique

de l’alimentation, un gramme apporte 9 kcal. Les lipides sont également indispensables au

bon fonctionnement de l’organisme (cellules, système nerveux, hormones…). Les lipides

devraient représenter 30 à 35 % de l’AET. Ils contribuent en moyenne à 39 % de l’AET

chez les seniors. Leur contribution devrait être réduite au profit des glucides complexes.

Les lipides sont apportés par les corps gras (beurre, huile, margarine, crème…) et par la

charcuterie, le fromage, les pâtisseries, les sauces…

Mesurer les quantités de corps gras ajoutées à l’aide d’une cuillère à soupe et préférer

les modes de cuisson nécessitant peu ou pas d’ajout de lipides.

Limiter la consommation de fromage, de charcuterie, de sauce…

Glucides : ils constituent la principale source d’énergie de l’organisme (4 kcal par g). Les

glucides devraient représenter 50 à 55 % de l’AET avec une majorité de glucides complexes

(pain, féculent…). Les glucides représentent en moyenne 43 % de l’AET des seniors. La

part des glucides simples (sucre, sodas, chocolat, pâtisseries…) devrait être limité à 10 %

de l’AET soit 50 g à 60 g. L’apport de glucides simples est de 86 g par jour pour les femmes

et 91 g par jour pour les hommes. La part des glucides complexes est à augmenter et celle

des glucides simples est à diminuer.

Consommer au moins un féculent à chaque repas (pain, pâtes, biscottes…) et une fois

par jour un accompagnement de féculents (céréales, riz, pommes de terre, légumes

secs…).

Consommer les produits sucrés (pâtisseries, chocolat, glaces…) en quantités

raisonnables.

Fibres. Les fibres n’apportent pas ou peu de calories, mais elles sont essentielles au bon

fonctionnement du transit, à la régulation de la glycémie (taux de sucre dans le sang) et

à l’obtention d’une bonne satiété. Les apports conseillés sont de 25 à 30 g par jour. La

consommation de fibres augmente avec l’âge, mais reste inférieure aux recommandations.

Les femmes seniors en consomment 17,8 g par jour tandis que les hommes seniors en

consomment 20,1 g par jour.

Consommer au moins 5 portions de fruits et de légumes par jour.

Consommer régulièrement des produits complets (pain complet, riz complet…).

Eau.

Boire de l’eau en quantité suffisante est essentiel pour assurer le bon fonctionnement

de l’organisme. Une bonne hydratation permet notamment de lutter contre la constipation.

Il est conseillé de boire de l’ordre de 1 à 1,5 litres de boissons chaque jour.

Boire pendant et entre les repas.

Varier les plaisirs : eau plate, eau gazeuse, thé, tisane, soupe…

Vitamines et minéraux

Les seniors peuvent avoir des difficultés à couvrir leurs besoins en certains minéraux

et vitamines. Le calcium, le magnésium et les vitamines C et D méritent une attention

particulière chez les seniors.

Le calcium.

Il est essentiel à la solidité des os. L’apport moyen des seniors est de 912 mg

par jour. L’apport conseillé est de 1200 mg par jour. Les aliments sources de calcium sont

les produits laitiers, les fruits, les légumes et certaines eaux minérales.

Le magnésium.

Il participe à de nombreuses réactions dans le corps et joue un rôle

important dans l’équilibre nerveux et musculaire. L’apport conseillé est de 420 mg pour

les hommes et de 360 mg par jour pour les femmes alors que les apports moyens chez

les seniors sont respectivement de 316 mg et de 274 mg par jour. Les meilleures sources

de magnésium sont les coquillages, les crustacés, les aliments céréaliers complets, les

épinards, les fruits secs…

La vitamine C. Elle stimule les défenses de l’organisme, aide à lutter contre l’effet des

radicaux libres, favorise l’absorption du fer d’origine végétale… L’apport moyen des seniors

est de 99 mg par jour. L’apport conseillé est de 110 mg par jour. Les meilleures sources de

vitamine C sont les fruits et les légumes, tout particulièrement lorsqu’ils sont crus.

La vitamine D.

Elle permet d’assimiler et de fixer le calcium sur l’os. L’apport conseillé

pour les seniors est de 5 μg par jour. L’apport moyen quotidien des hommes seniors est

de 3 μg et de 2,8 μg pour les femmes seniors. On trouve la vitamine D dans les poissons

gras (thon, maquereau, hareng, sardine…), le jaune d’oeuf et les produits laitiers entiers

ou enrichis. Par ailleurs, la vitamine D est surtout synthétisée par la peau sous l’action des

rayons solaires. Une exposition au soleil du visage et des mains pendant plus de 15 min.

par jour assure la couverture des apports quotidiens recommandés.

Les alternatives Herbalife

Les seniors sont sensibles à la nutrition et au bien-être. Ils respectent assez bien le rythme

de 3 repas par jour, par contre la composition de leurs repas peut dans certains cas être

optimisée. Certains seniors, notamment les femmes, peuvent également avoir tendance

à grignoter dans la journée.

Pour ceux qui prennent un petit-déjeuner insuffisant…

Le petit-déjeuner est incontournable à tout âge. Il apporte à l’organisme les nutriments

indispensables pour bien démarrer la journée. Il devrait être composé d’un produit laitier

pour le calcium, d’un fruit pour les fibres, les vitamines et les minéraux, d’un aliment

céréalier pour les glucides complexes et d’une boisson pour l’hydratation. Un shake de

Formula 1 Herbalife apporte des protéines, des glucides, des vitamines et des minéraux.

C’est une bonne alternative pour reprendre l’habitude d’un petit-déjeuner. Le petitdéjeuner

Formula 1 peut être complété selon les préférences et les envies par un fruit, un

jus de fruit, un produit céréalier…

Pour ceux dont les déjeuners ou les dîners sont légers…

Le déjeuner et le dîner sont incontournables pour une bonne répartition des apports

alimentaires sur la journée. Un repas équilibré est composé d’une viande ou d’un poisson,

de légumes, d’un féculent, d’un fruit et d’un produit laitier. Un shake de Formula 1 est une

bonne alternative pour remplacer ou compléter un déjeuner ou un dîner trop léger. Pour

avoir suffisamment d’énergie, ajouter un fruit et du pain ou prévoir une collation.

Pour ceux qui grignotent…

Les grignotages sont souvent constitués d’aliments gras et/ou sucrés et risquent de

déséquilibrer l’alimentation. Pour les petits creux de la journée, préférer une collation

équilibrée. Elle permet notamment de compléter un repas principal léger. Les collations

correspondent à une répartition différente de l’énergie sur la journée, sans forcément

augmenter les apports. Les en-cas Herbalife : les Barres aux Protéines et les Graines de

Soja Grillées sont de bonnes alternatives pour les collations du fait de leur apport en

protéines, favorisant une bonne satiété.

Barre Repas Equilibre Formula 1

Pour ceux qui souhaitent faire un repas pratique et immédiat, la Barre Formula 1 est

prête à l’emploi. Sa présentation, sous forme de barre, permet de faire un petit-déjeuner,

déjeuner ou diner quel que soit le lieu ou la situation.

Les compléments alimentaires Herbalife

Lorsque l’alimentation des seniors est déséquilibrée ou insuffisamment variée, ils

peuvent avoir des difficultés à couvrir les besoins en certains nutriments essentiels. Les

compléments alimentaires sont une alternative pour contribuer à apporter à l’organisme

les nutriments dont il a besoin.

Le Complément Alimentaire à Base de Fibres. Il aide à compléter les apports en fibres

alimentaires. Les fibres sont indispensables chaque jour, elles interviennent dans la

régulation du transit intestinal, dans l’équilibre de sa flore et dans la régulation du taux

de sucre dans le sang.

Formula 2 – Complexe Multivitaminé. Il permet d’optimiser l’apport nutritionnel en 11

vitamines et en 6 minéraux essentiels. Les vitamines et les minéraux sont indispensables

au bon fonctionnement de l’organisme qui n’est pas capable de tous les fabriquer. Ces

éléments doivent donc être apportés régulièrement par l’alimentation.

Cell-U-Loss. Il aide à augmenter l’apport nutritionnel en vitamine C et en 3 minéraux :

calcium, fer et magnésium. Ce complément alimentaire est intéressant pour ceux qui

consomment peu de fruits et de légumes, peu d’aliments d’origine animale et peu de

produits laitiers.

VegetACE. Ce complément alimentaire est riche en éléments antioxydants. Il aide

l’organisme à lutter contre les radicaux libres. Le stress, le tabac, la pollution, l’exposition

au soleil…augmentent les besoins en antioxydants.

Herbalifeline. Il aide à augmenter les apports en oméga 3, souvent insuffisants. Les

oméga 3 participent notamment au bon fonctionnement du système cardiovasculaire.

3 capsules couvrent 1/3 des recommandations quotidiennes.

A retenir

65,6 % des hommes seniors et 51,4 % des femmes seniors sont en surcharge

pondérale.

Les seniors sont plus impliqués dans la préparation culinaire et consomment davantage

de produits bruts et d’aliments traditionnels.

La part des lipides dans leur alimentation devrait être réduite au profit des glucides

complexes.

Le calcium, le magnésium et les vitamines C et D méritent une attention particulière

chez les seniors.

Les compléments alimentaires sont une alternative pour contribuer à apporter aux

seniors les nutriments essentiels.

NB : Les Apports Nutritionnels Conseillés (ANC) sont différents des Apports Journaliers

Recommandés (AJR) que l’on trouve sur les étiquetages. Les ANC sont spécifiques de la

classe d’âge étudiée ; ici les seniors.

Sources :

– Inca 2 (2006-2007), Etude Individuelle Nationale des Consommations Alimentaires 2, Rapport, février

2009, Afssa.

– Apports Nutritionnels Conseillés pour la population française, 3ème édition, coordonnateur Ambroise

Martin, éditions Tec&Doc.

– Photos : creativ collection, fotolia